Principe de la course


_C3A0648

1 tour de marche,
c’est 1euro reversé à la recherche par nos sponsors !

Photo du Polyartrottons de paris 2010Pour chaque édition du Polyar’trottons, les participants sont invités à effectuer, en marchant ou en courant, un circuit de 1 à 4 km sur un parcours accessible à tous, le but étant d’effectuer un maximum de boucles pour soutenir la recherche sur la polyarthrite rhumatoïde. Chaque tour que vous réaliserez rapportera 1 euro à la recherche et sera reversé à la Société Française de Rhumatologie.

Village d'accueil du Polyartrottons de paris 2010Des stands d’information sont installés au départ du parcours afin de sensibiliser le grand public aux effets de la polyarthrite rhumatoïde et des autres rhumatismes inflammatoires chroniques. En fin de marche, le public participera au pot d’arrivée et pourra se restaurer dans une ambiance conviviale et ludique.

Cet événement s’inscrit dans la volonté de l’ANDAR d’apporter un soutien aux malades, de leur permettre de mieux vivre leur handicap au quotidien et surtout de sensibiliser le grand public à la polyartrite rhumatoïde, pathologie méconnue, qui réclame un diagnostic précoce.

.

Réunir toutes les parties prenantes de la lutte contre la polyarthrite rhumatoïde

Au Polyar’Trottons Paris 2017, l’association ANDAR réunit le public, les patients et leurs proches dans un défi contre la maladie. Mais ils seront aussi accompagnés des chercheurs, des kinésithérapeutes et des équipes des sponsors de l’ANDAR qui se sont engagés à reverser 1 euro par tour parcouru. De plus, les salariés de plusieurs entreprises, dont certains sponsors, se sont impliqués dans cette cause, et ont formé des équipes dans des chal- lenges d’entreprise qui courront au Polyar’Trottons 2017.

.

Le Polyar’Trottons, c’est résolument tous ensemble contre la polyarthrite rhumatoïde.

Pour les médecins, c’est l’occasion de rencontrer les patients dans un cadre générateur d’espoir ; pour les patients eux-mêmes, une occasion de se regrouper dans une ambiance positive. Les chercheurs et les salariés des entreprises qui soutiennent le Polyar’Trottons y renouvellent leur motivation dans leurs missions au service de la santé.

A partager sans modération !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •